☆Family-LGBT☆

Rejoignez-nous sur le site officiel de family-LGBT&co.com +18 ans
==> http://www. 100% gratuit

filial: family-gay.com, family-gay.org, family-gay&co.com partenaire avec plein de sites, blogs et forums, zurtout reconnu par sa famille d'associations LGBT et ami de stars...

Référencement reseau annuaires 118 - referencement gratuit

Websyndic V2

Site de discutions et de rencontres gays, lesbiennes et bisexuels, Ados et Adultes.

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 88 le Jeu 20 Oct - 3:53

Publicité pour ton forum et échange de bannières

Sportif et homosexuel, ça rime… ou pas

Partagez
avatar
Philou92
Admin & Webmasteur
Admin & Webmasteur

Messages : 503
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 47
Localisation : Asnières-sur-Seine

Feuille de personnage
qui va jouer au jeu de rôle qui va jouer au jeu de rôle: dragounet
29092014

Sportif et homosexuel, ça rime… ou pas

Message par Philou92


Les sportifs homosexuels s’assument très rarement.

Sportif et homosexuel : deux mots qui ne vont pas ensemble ! C’est du moins ce que l’on constate aujourd’hui, et c’est ce que disent d’ailleurs les sportifs eux-mêmes. Il n’est pas simple pour un athlète reconnu, de dévoiler son homosexualité auprès des médias et de ses fans. Ils sont d’ailleurs très peu nombreux à avoir franchi le cap.

Les Jeux olympiques comptent plus de 10 000 sportifs et, dans le lot, il n’y a que 23 athlètes qui ont osé révéler leur orientation sexuelle publiquement, dont à peine trois hommes. Un chiffre si bas que l’on a du mal à y croire, à tel point qu’on peut le qualifier d’absurde, lorsque l’on compare les personnages du monde politique, artistique, voire le monde des affaires. Le sport n’a dévoilé qu’un nombre insignifiant, il s’enferme dans une rude réalité qui est celle du – je ne dirais rien, le monde du sport est réservé aux personnes viriles ! Erreur de pensée ? Non, il est vrai que, lorsqu’un sportif  homosexuel fait son coming-out, il n’est pas à l’abri de la déception de certains de ses fans, en plus de la potentielle destruction de sa carrière.

Les sponsors seraient la cause

Lors des Jeux de Londres quelques sportifs reconnus, publiquement homosexuels, affirment que les autres, ceux qui n’osent pas le dire, sont freinés par la peur de perdre des contrats publicitaires qui serait assez lucratifs, en plus des potentielles humiliations dans les vestiaires.

Toutefois, ceci ne justifie pas leur peur, car aucun sponsor n’oserait renvoyer un athlète, du moins publiquement, sur la simple cause de son homosexualité. Au contraire, tout sponsor qui contribue d’une manière ou d’une autre à cette cause planétaire et d’actualité serait mal vu par ses fans. Aucun sponsor ne prendrait alors le risque, mais beaucoup d’athlètes ne sont pas non plus prêts à le prendre, car ils le jugent inutile : rien ne les oblige à dévoiler publiquement leur homosexualité !

Rappelons que Adidas, d’après Katja Schreiberla, porte parole de ce grand groupe, ne se débarrassera pas d’un sportif qui aurait ou voudrait révéler ses préférences sexuelles. La marque défend la cause homosexuelle, et ne réagirai donc pas péjorativement à ce genre d’annonces.

Puis il y a le fait d’être homme ou femme. Il semble en effet qu’il serait bien plus facile à une fille de faire de telles révélations, du moins dans le monde sportif. Un monde qui reste réservé à l’image typique du mâle alpha.

Mais si l’on se rapporte à quelques stars sportives féminines, la réalité semble différente. Effectivement, certains directeurs de fédérations n’aiment pas du tout l’idée que l’une de leurs joueuses révèle son orientation sexuelle, qui pourrait nuire à sa carrière, à son recrutement, et aussi à la réputation du sport pratiqué.

Sportif homosexuel, chez les Français

En France, les sportives lesbiennes, connues, sont aussi peu nombreuses. On peut dire que la plupart préfèrent cacher leur situation, pour les raisons évoquées ci-dessus.
Amélie Mauresmo est l’une des stars sportives les plus adulées par les Français, et la première à ne pas avoir eu peur de faire son annonce. Lorsque cette dernière a atteint la finale de l’open d’Australie, elle a en effet annoncé publiquement que si elle a déménagé, ce fut pour suivre sa copine qui, elle, résidait à Saint-Tropez. Annonce prise au sérieux, sans aucune conséquence pour la joueuse. Sportif  et homosexuel peuvent aussi s’assembler, la tennisman nous l’a démontré.

La différence, un point pour chacun

La question est : en quoi le fait d’être gay ou lesbienne interférerait dans les performances de n’importe quel sportif  ? Cela diminuerait-il ses capacités physiques, ou bien est-ce tout simplement un manque de savoir vivre avec une communauté jugée « différente » ?

Que l’on se rassure ! Sportif  et homosexuel vont de pair, et l’on peut remercier tous les sportifs, peu importe le niveau, de nous l’avoir fait comprendre. La différence est en chacun de nous, et heureusement, car que serions-nous si nous étions tous pareils ? Que serait le monde si la différence entre les êtres humains n’existait point ?


_______________________________
by Philou92600 Le Webmaster & Administrateur
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

avatar

Message le Lun 29 Sep - 4:37 par Philou92

Et vous, que pensez-vous de l'homosexualité dans le milieu du sport. Est-ce que vous faites partie de ces sportifs qui gardent le silence sur leur orientation ?

Le débat est ouvert Very Happy

    La date/heure actuelle est Mer 23 Mai - 16:57