☆Family-LGBT☆

Rejoignez-nous sur le site officiel de family-LGBT&co.com +18 ans
==> http://www. 100% gratuit

filial: family-gay.com, family-gay.org, family-gay&co.com partenaire avec plein de sites, blogs et forums, zurtout reconnu par sa famille d'associations LGBT et ami de stars...

Référencement reseau annuaires 118 - referencement gratuit

Websyndic V2

Site de discutions et de rencontres gays, lesbiennes et bisexuels, Ados et Adultes.

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 88 le Jeu 20 Oct - 3:53

Publicité pour ton forum et échange de bannières

Temps des aides: la mort et la haine dans les années 80

Partagez
avatar
Philou92
Admin & Webmasteur
Admin & Webmasteur

Messages : 503
Date d'inscription : 05/06/2010
Age : 47
Localisation : Asnières-sur-Seine

Feuille de personnage
qui va jouer au jeu de rôle qui va jouer au jeu de rôle: dragounet
04082012

Temps des aides: la mort et la haine dans les années 80

Message par Philou92

Nous
étions jeunes adultes, nous étions adolescents, nous étions 5, 6, 7, 8,
9, 10 ans, nous étions les garçons et les filles, nous étions les
enfants non blancs, nous étions l'avenir gay, bi, lesbiennes, trans,
même si nous ne savions pas à ce moment-là, et nous avons vécu un moment horrible.
Je
viens de lire un article sur le «patient zéro» (premier patient ayant
une maladie épidémique en médecine) dans l'épidémie de sida et de ses
recherches au cours de la 80 première années.
Quand ils (les scientifiques et les journalistes) pensent qu'ils le trouvèrent, il a été un steward homosexuel.
A partir de ce moment-là, beaucoup de choses ont été écrites et homophobes dit contre lui. Il
a été le prétexte pour haïr les homosexuels et bi plus que jamais, avec
le fameux cliché d'un irresponsable gay ayant (beaucoup de) rapports
sexuels avec une protection.
Cet
article me brise le cœur, et me rappelle ce que j'ai vécu comme un très
jeune enfant pendant les premières années des années 1980, et cela me
rappelle aussi des articles sur Michael Stipe, parlant REM ancien
chanteur et queer sur la découverte de sa sexualité au moment aides , et la folie de l'époque et les accusations portées contre les personnes (bi-l 'interview de lui a brisé mon cœur aussi).
Avec
l'apparition du sida, les hétérosexuels ont passé leur temps d'être
heureux de voir les homosexuels meurent de la «cancer gay». Je
les ai vus (i était de 7 en 1985) avec le bonheur et le plaisir
d'imaginer la fin des homosexuels (ce que Hitler n'a pas réussi, et de
manière flagrante qu'ils espéraient aides parviendrait à faire). Dans le même temps, ils ont accusé les personnes bi d'être à l'origine de l'infection hétéro. Le bi ont été insultés, et dénigré. Ils étaient responsables de la maladie hétéro (même si ce n'était pas vrai). C'était
une chose vraiment horrible de l'hétéro de faire les gais et les bis
responsable de l'épidémie, et concernant le bis, de l'épidémie hétéro.
Nous
étions jeunes adultes, nous étions adolescents, nous étions 5, 6, 7, 8,
9, 10 ans, nous étions les garçons et les filles, nous étions les
enfants non blancs, nous étions l'avenir gay, bi, lesbiennes, trans,
même si nous
ne savions pas à ce moment-là, et nous savions comment les volets
fermés belles des belles maisons bourgeoises caché d'horribles pensées.
Les gens qui ont dit toutes ces choses terribles n'étaient pas des gens racistes, des gens haineux. C'était
des personnes normales, nos parents, nos familles, nos voisins, les
parents de nos amis, le pain, boulanger, le boucher, nos professeurs ...
Les personnes normales, nous avons vécu avec ...
Les
personnes normales qui avaient à nous apprendre le respect oh l'autre,
l'amour pour les gens, et l'acceptation de la différence. À
ce moment-là, ils ont fait de beaux discours à ce sujet, au sujet du
racisme, mais dans le même temps, sur le gays et bi, ce qu'ils ont fait,
ce qu'ils ont dit en face de nous?
Au
lieu des bonnes choses que nous aurions apprendre d'eux, ils nous ont
montré la face sombre de l'humanité par leur bonheur, leurs yeux
brillants de joie, ils ont la charge en ce qui concerne les gais et les
bi dont le seul crime était d'aimer.
Au
5,6,7,8,9,10 ans, nous avons perdu notre innocence en voyant des gens
qui meurent dans de mauvaises conditions et par la compréhension que les
adultes ne sont pas de protection car ils devaient être / faire, en
raison de leur joie de ces décès. Qu'est-ce que les adultes ont appris au sujet de la Seconde Guerre mondiale, par des génocides juif et tzigane? Des
millions de personnes meurent à cause de ce qu'ils étaient, et 40 ans
plus tard, ce que les adultes ont fait, ils se sentaient le bonheur de
la mort des homosexuels. Où était la leçon?
Nous
étions jeunes adultes, nous étions adolescents, nous étions 5, 6, 7, 8,
9, 10 ans, nous étions les garçons et les filles, nous étions les
enfants non blancs, nous étions l'avenir gay, bi, lesbiennes, trans,
même si nous ne savions pas à ce moment-là, et nous avons réalisé les adultes ne sont pas de bonnes personnes.
Ils
haïssaient les jeunes adultes qui découvrent leur sexualité gay et bi, à
un moment ils risquaient de mourir: le sexe et la mort, la libido et de
Thanatos. Et au lieu de les aider ou avoir de la sympathie, ils ont estimé la haine, et je voulais mort pour les homosexuels. Les
premières années des années 80 étaient une époque folle de la mort, la
haine et l'innocence lâche pour les jeunes adultes gais / bi, gay
adolescents / bi, et tous les enfants.
Comme
les enfants, nous avons vu beaucoup de personnes qui meurent sans
raison (en train de mourir d'aimer n'est pas une raison légitime de
colorant), nous avons vu beaucoup de gens que nous connaissions haïr
d'autres personnes pour aimer (les gens détestent pour aimer n'est pas
une raison légitime de la haine).
Les gens qui mouraient n'a pas choisi de teindre, mais les gens qui détestaient choisir à la haine.
Il
était effrayant de réaliser à un âge très jeune que si votre crime
était d'être dans (gay) l'amour, vous avez eu à teindre pour que les
gens normaux, pour votre maman et votre papa, pour vos grands-parents,
pour la crème glacée colporteur sur la plage. À
un très jeune âge, nous avons réalisé que nos parents ne nous aime pas,
la seule chose qu'ils aimaient était leur (hétéro) la normalité. Mais
à 5, 6, 7, 8, 9, 10 ans, vous avez besoin de croire que les adultes
sont des héros, bons et parfaits, qu'ils sont l'amour, ne pas être des
gens avec la haine dans leur cœur.
J'étais
un de 7 ans non-blanc fille en 1985, et deux ans plus tard, je suis
tombé en amour d'une jeune fille, qui se considérait comme un garçon, et
je l'ai considéré comme le futur garçon fille. Mais
en raison du temps, je ne pouvais pas lui dire que j'étais amoureux
d'elle (j'ai essayé lors de mon 9 et 10 ans), parce qu'elle passait son
temps à être menacée par d'autres filles (en raison de la façon dont
elle se définie) et comme je l'ai ne
savais pas comment bien faire et sans danger pour elle (je suis seul
avec mon amour, aucun adulte pour aider, et les adultes étaient si
effrayant avec leur haine), j'ai eu peur de la blesser. Ainsi,
au lieu de prendre le risque de la blesser, je suis entièrement brisé
mon coeur en ne disant rien, même si j'étais dans un amour très très
grande partie de son. Qui a complètement détruit mon cœur. Et
je passais mon temps à pleurer à cause de cette impossibilité (et
maintenant 24 ans plus tard, quand je me rappelle de cela, je pleure
encore). C'était ma première affaire amour malheureux (et le seul que je pleure encore pour). Les années 80 ont été si effrayant.
Nous
étions jeunes adultes, nous étions adolescents, nous étions 5, 6, 7, 8,
9, 10 ans, nous étions les garçons et les filles, nous étions les
enfants non blancs, nous étions l'avenir gay, bi, lesbiennes, trans,
même si nous
ne savions pas à ce moment-là, et la seule leçon que nous avons reçue
était que si nous ne devenons pas blanc-hétérosexuels-bourgeois, nous
aurons à mourir aussi, quand notre temps venu, comme les jeunes adultes
homosexuels et bisexuels de la début des années 80 année.
Nous
avons perdu tous nos illusions, et il m'a brisé le cœur de voir des
gens meurent à cause de l'amour, et de voir des gens être haï à cause de
l'amour. A cette époque, j'ai pleuré aussi, pour cause de décès et en raison de la haine.
Fois
traumatiques pour les jeunes adultes et les adolescents découvrent leur
sexualité, et pour les petits enfants que nous étions. Cette fois-ci a brisé mon cœur comme un enfant qui voit le bonheur «normal» des adultes de la mort gay. Comment un être humain peut se réjouir de la mort de personnes coupables d'aimer? Je n'ai jamais trouvé la réponse.
Je
suis une mère maintenant, et je ne comprends pas comment en tant que
parent, vous pouvez dire des choses tant de haine à votre enfant, ou en
face de lui (et comme un être humain, vous pouvez dire et penser des
choses comme ça, aussi). Mon
fils est de 3 ans et demi, et depuis il est bébé, je lui ai dit "quand
vous êtes plus âgé, et quand vous avez un petit ami ou une amie ..." Je
veux qu'il sache qu'il a le droit d'être et d'aimer qui il veut. Et que c'est une façon normale de l'être.
Nous
étions jeunes adultes, nous étions adolescents, nous étions 5, 6, 7, 8,
9, 10 ans, nous étions les garçons et les filles, nous étions les
enfants non blancs, nous étions l'avenir gay, bi, lesbiennes, trans,
même si nous ne savions pas à ce moment-là, et la «normale» des adultes se débarrasser de nous.
Texte rédigé par Tekal Naguib. Écriture de cet article a été vraiment difficile pour moi, et ça me rend étant très émotive.
Traduit par Philou92


_______________________________
by Philou92600 Le Webmaster & Administrateur
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Aucun commentaire.


    La date/heure actuelle est Ven 25 Mai - 2:04